2 poids, 2 mesures...

Publié le par François Chazelle

Depuis juillet 2007 et la fameuse crise des "subprimes" américaines, environ 200 milliards de dollars se sont évaporés dans la nature si on additionne les pertes annoncées par les différentes banques mondiales... Ces 200 milliards, les "experts" nous bassinent à longueur d'antennes que "ce n'est rien" et que l'économie mondiale a largement la capacité d'absorber ce choc sans trop de mal...
Pour info, sauf erreur de ma part, 200 milliards de dollars, c'est le poids de la dette des pays du tiers monde, ces pays sur-endettés dont la population vit dans la misère et dont les états s'échinnent à rembourser aux banques des pays riches les intérets de cette dette...Mais ces milliards là, il est hors de question que nos chères banques en fassent cadeaux ne serait-ce que d'un centime...
Comme quoi, il suffirait de pas grand chose pour que le monde tourne un tout petit peu mieux...

Commenter cet article